Les très bonnes raisons de ne pas venir aux stages que j’organise… et mes réponses pour vous convaincre de vous lancer !

Publié le 17 septembre 2018

Vous avez repris le chemin de votre travail, de vos activités. Peut-être avez-vous aussi (re)commencé à vous dire « j’en ai marre, je veux que les choses changent au boulot, dans ma famille, avec les gens que je rencontre… je ne peux plus continuer comme ça ! » Et peut-être enfin avez-vous pensé que le plus simple serait de trouver des solutions pour vous plutôt que de dépenser trop d’énergie à vouloir changer les autres, les organisations ou le monde en général…

Jusque-là tout va bien. Enfin vous n’allez pas bien, justement, mais vous sentez enfin une saine frustration, une bonne colère qui vous indique que vous voulez que les choses changent. Et puis vous avez entendu parler des séminaires que j’organise, vous êtes passé sur mon site, vous avez lu l’un de mes posts, cela semble bien correspondre à ce que vous cherchez. Encore une bonne nouvelle ! Oui… mais là vous commencez peut-être à faire la liste de toutes les « bonnes » raisons pour lesquelles il serait « mieux » de ne pas prendre soin de vous. Je connais ces raisons : ce sont celles que me donnent très souvent les personnes dans le tour de table à la fin des stages. « Je m’étais dit ça – heureusement que j’ai décidé de venir quand même ! »

Voici donc la liste de ces raisons – celles que les gens se donnent pour ne pas venir à mes formations. Je vous propose mes réponses – j’espère profondément qu’elles vous convaincront de venir tester les outils concrets pour muscler votre intelligence émotionnelle, enrichir vos relations, gérer votre motivation, sortir du stress et des habitudes toxiques. Comme je suis un grand optimiste… je vous dis à très bientôt !

1. « De toutes façons, pourquoi est-ce que j’irai en formation, je n’arriverai jamais à changer ! »

… Sans oublier la variante : « ça n’est pas à mon âge que je vais changer ». Vous savez quoi ? Je suis totalement d’accord avec vous. Et ça tombe bien, parce qu’une formation à la communication, ou à l’intelligence émotionnelle, ça n’est pas fait pour vous changer, mais pour changer vos comportements ! Vous changer ? Pour quoi faire ? Vous êtes très bien comme vous êtes, et vous avez une valeur pleine et entière, égale à celle de tous les autres êtres humains sur cette planète. En revanche, il est possible que vous fassiez parfois le choix de comportements inadéquats, inutiles, inefficaces… et si vous le souhaitez, vous pouvez les remplacer par des comportements efficace, utiles, adéquats !

Si vous doutez de pouvoir changer vos comportements, souvenez-vous que vous l’avez déjà fait : vous marchiez à quatre pattes et puis vous avez appris à marcher. Vous saviez pianoter frère Jacques à un doigt, aujourd’hui vous avez appris votre première sonate. Vous faisiez votre revers à deux mains au tennis, et avec un bon cours vous êtes passé à un revers à une main, digne de Federer !

C’est vrai, mettre en place de nouvelles habitudes prend du temps. Communiquer vient du corps autant que de la réflexion. Donc dans les formations que j’anime, il s’agit de pratiquer tout autant que de comprendre. La bonne nouvelle, c’est que les habitudes que vous apprendrez dans ce stage sont simples, de bon sens… et que vous les connaissez déjà pour la plupart. Il s’agit juste de leur laisser plus de place.

 

2. « J’ai un peu peur de me retrouver avec d’autres personnes, j’ai peur d’être ridicule, de ne pas y arriver… »

C’est tout à fait normal de craindre un peu le regard des autres… au moins au démarrage. Mon job de formateur, c’est mettre en place un cadre, des règles qui garantissent une atmosphère bienveillante, constructive, positive. Et cela fonctionne, parce que chaque participant s’y engage au début des sessions.

En plus, personne ne s’inscrit à ces formations pour rouler des mécaniques, montrer aux autres à quel point il est bon et pour écraser les autres. Chaque participant vient justement parce qu’il a des difficultés et qu’il veut trouver des solutions.

Enfin, le travail en groupe permet de comprendre certaines difficultés « de l’extérieur » en regardant les autres travailler. Cela va vous détendre de voir que tout le monde a les mêmes difficultés ! Très vite se crée un esprit d’entraide, de partage qui est super efficace. La meilleure preuve : la plupart du temps, les participants se retrouvent pour les déjeuners, elles continuent à échanger après les sessions, à se raconter leurs succès, leurs idées, leurs trucs.

 

3. « Je n’ai pas le temps de m’inscrire, deux jours de formation c’est trop long, j’ai trop de choses à faire »

D’abord, je ne sais pas si vous avez vu que toutes les formations que je propose se passent les vendredis et samedis. Ceux qui vous ont précédés dans ces formations ont plébiscité ce format, parce qu’il facilite au maximum l’organisation au boulot… et à la maison.

Et puis vous savez quoi ? Il est peut-être temps que vous réalisiez que prendre soin de vous n’est pas contre-productif. Apprendre de nouvelles choses, pratiquer des comportements facilitant vos relations personnelles, au travail ou en-dehors, c’est entretenir votre motivation, votre énergie, c’est aussi gagner du temps, en sortant des conflits inutiles, c’est être plus efficace dans votre travail, en faisant des choix plus conscients… bref prendre soin de vous avec les formations que je propose c’est un investissement évident !

Au-delà de cette notion d’investissement, prendre soin de soi est un devoir. Oui, je pèse mes mots. Parce que si vous ne le faites pas, consciemment ou inconsciemment vous allez demander aux autres de le faire à votre place : vous allez vous plaindre, râler, traîner votre fatigue – en fait vous serez en train de demander aux autres de prendre soin de vous ! Ce serait le monde à l’envers…

Je remarque que depuis quelques années, il est devenu « acceptable » de prendre soin de son corps – faire du sport, du yoga, des spas… Et c’est très bien ! Qu’attendez-vous pour prendre soin de votre équilibre émotionnel, de votre joie de vivre ? Les outils pour rester hors du stress, pour se simplifier la vie au boulot comme en famille existent, il faut juste apprendre à les utiliser…

 

4. « Je me méfie de tous ces stages parce que je ne sais pas quelle est la qualité du formateur »

Là encore, je suis d’accord avec vous, mieux vaut vérifier à qui vous avez affaire. Cela fait 18 ans que je fais ce métier, et chaque année je forme plusieurs centaines de personnes, dans les plus grandes entreprises, en France et aussi dans quelques pays à l’étranger.

Sur cette page, vous pourrez trouver les noms d’un certain nombre de mes clients. Sur ma page Linkedin, vous aurez le détail des formations que j’ai suivies et que je continue à suivre. Et vous trouverez aussi des commentaires de personnes que j’ai accompagnées. Enfin, sur les différentes pages des stages que j’organise, vous trouverez des commentaires de personnes qui les ont suivis avant vous.

J’aurais pu sans aucun problème continuer avec les stages en entreprise. Si j’ai décidé d’aller vers le grand public c’est parce que j’ai vu qu’il y avait des gens qui voulaient suivre ce genre de formations, qui en avaient besoin, et qui n’y avaient pas accès. Et je n’ai pas été déçu : l’énergie dans ces stages « grand public » est incomparable… venez en profiter !

 

Si vous avez des questions posez les moi ! Et ne repoussez plus le moment de prendre soin de vous…

2 commentaires

Wadel Jacqueline

21 octobre 2018 à 23 h 28 min

Je suis très intéressée par la session sur le flow.
Mais j’habite en Guadeloupe.
Je serai en métropole du 19.11 au 10.12.
Je peux donc assister à la 1ère journée mais pas a la 2e….
C,est dommage…
Que me conseillez-vous ?
Merci et bien à vous,
Jacqueline Wadel

Aurélien Daudet

21 octobre 2018 à 23 h 33 min

Bonsoir Jacqueline,
Merci tout d’abord pour votre message, qui me fait très plaisir : des personnes qui viennent depuis la Guadeloupe, c’est magnifique !
Malheureusement, le stage fonctionne bien sur les deux journées, avec un travail en binôme entre les deux… Donc il n’est pas possible de ne venir qu’à la première !
J’espère que sur les prochains stages ce sera plus facile pour vous ?
A très bientôt,
Aurélien

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.