Publié le Juil 21, 2020

Comment faire face aux imprévus quand je communique ?

▶️ Faire face aux imprévus, c’est savoir improviser. Pour cela le plus important c’est de rester focalisé sur son objectif plutôt que sur l’itinéraire.

▶️ Se préparer, ça n’est pas tout graver dans le marbre. La seule chose qui est certaine, c’est qu’il va y avoir des imprévus. Rester « souple », c’est respecter notre public.

▶️ Répondre à une question « piège », c’est arrêter de se focaliser sur cette dernière et aller chercher la demande de notre interlocuteur.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Inscrivez-vous à ma newsletter !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à ma newsletter !

 « Je n’ai pas le temps ! » – cette illusion toxique

 « Je n’ai pas le temps ! » – cette illusion toxique

« Je n’ai pas le temps »… voilà sans doute l’une des phrases que l’on entend le plus au travail… et en-dehors. Nous passons un temps certain à nous plaindre de ne pas en avoir assez. Certains disent même qu’ils « courent après le temps », comme s’ils en étaient tombés et qu’ils cherchaient à remonter dans un train devenu fou.